Origami 38

Origami 38

Lire, écrire et donner à lire des poèmes courts (haïku, senryû, tercets) qui jouent avec les mots et les images

“La perfection est atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à retirer.”
Antoine de Saint-Exupéry

oriGaMi 38 / Gérard MATHERN 38640 Claix


œuvre
a la une
POÈMES 
722 lectures708 voix

Après leur départ
dans le pot de confiture
des traces de doigts

Lauréate
Prix Haikus Automne 2017
RECOMMANDÉ
Par Short-Édition
POÈMES
10 voix   34 lectures

Monument aux morts
les noms égrenés scintillent
dans les yeux embués

POÈMES
509 voix   356 lectures

Jouer à toucher
avec l'ombre de ma main
l'ombre de ton corps

Finaliste
Prix Haikus Printemps 2017
POÈMES
124 voix   432 lectures

Le jour de l’an
à la place du Vercors
une brume épaisse

++++

Sur ... [+]

Finaliste
Short Paysages 2016

658 abonnés

PhilshycatSylvie LoyHarukoSanExophorieLénaAlain AdamZouzouHuppefasciéeTerrevilleCharlotte TalonCristelDJPMFred PanassacSamouraïElisabeth MondoloniDidier PoussinEdmée MalluneDioriteVegas sur sartheAdonisNicckkiFrançoise SarnelChloé LarocheLaetitia Écrivaine Voir +
pour laisser un message à Origami 38