Oriel

Oriel

J.a écrit : " Elle est terrible, c'est une tordue qui assume, toujours droite dans ses bottes."; J.L. a ajouté: "Mon ange avec une tête de diable" et M. a terminé par: "Une cigale". J'ai mon compte, je n'ai pas demandé à d'autres de me définir.


œuvre
a la une
TRÈS TRÈS COURTS 
 4 min 132 lectures100 voix

L'impact des gouttes sur le métal poli de sa montre intrigua d'autant plus Gustave qu'il ne sentait que la moiteur du Billecart-Salmon, renversé par maladresse, sur son poignet mouillé.
... [+]

Qualifié
Court et Noir 2017
POÈMES
10 voix   35 lectures

Je vague à l’âme
Je vogue vers l’homme
De mes penchants secrets
De mes pensées... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
3 voix   19 lectures

L'impact des gouttes sur le métal emplit l’air de suspens.

Plus rapide que le Blitz, efficace, durable, il prononça :

« Vedi, vini, vinci »"

TRÈS TRÈS COURTS
82 voix   291 lectures

— C’est bon Rantanplan, abrège ! Je ne reviendrai pas là-dessus. JE ME TIRE !!!

Au début, elle était sympa cette histoire. J’ai évolué, appris à parler, à lire, à... [+]

Qualifié
Lucky Luke 2017
TRÈS TRÈS COURTS
194 voix   237 lectures

c’est ce qu’il souhaitait pour son anniversaire. Des montres, il en a des tonnes, il adore en changer. Mais ce spécimen ? Comme je ne suis pas toujours au fait de la dernière technologie, ... [+]

Qualifié
La Matinale en cavale 4ème édition
POÈMES
25 voix   267 lectures

Croquante aveline

roule bille dans les feuilles

grelot mordoré

Qualifié
Prix Haikus Automne 2016
POÈMES
22 voix   336 lectures

Fruit doré qui choit

promesse d’hiver gourmand

saut de l’écureuil

Qualifié
Prix Haikus Automne 2016
TRÈS TRÈS COURTS
108 voix   387 lectures

Derniers instants d’été, derniers moments privilégiés dans la nuit qui descend, au creux de mon jardin...

A la mi-septembre, la dent de Moirans escamote le soleil bien avant l’heure... [+]

Finaliste
Short Paysages 2016
NOUVELLES
44 voix   472 lectures

Debout, guindée, les yeux dans le vague, elle évoque quelque chose comme :
« Depuis toute petite, je rêve à cet instant. Un appétit démesuré me tord les tripes. Je veux moi ... [+]

Qualifié
Grand Prix Printemps 2016
POÈMES
23 voix   333 lectures

Essaim cannibale
et des gifles bleues qui hurlent
la lande blessée

Qualifié
Prix Haikus Hiver 2016

293 abonnés

PhilshycatSylvie LoyHarukoSanBengourionAlain AdamFrancis Etienne Sicard LundquistRellum59Fred PanassacDioriteAdonisHhlLaetitia ÉcrivaineZutalor!Isabelle LambinMoeun TouchJeanneLulla BellMissFreeDominique HilloulinAlphonse DumoulinKeith SimmondsAndré PageMirajeRagondin Voir +
pour laisser un message à Oriel