Emerillon

Emerillon

Dire beaucoup en peu de lignes, voilà ce qui me tente, voilà ce que je tente.


œuvre
a la une
TRÈS TRÈS COURTS 
 Drame  Instant de vie  1 min 228 lectures15 voix

Zorah est là sur la terrasse. Fraîche dans l'ombre du mur. Assise sur ses talons, les genoux entièrement dissimulés sous la robe aux arabesques bleues et jaunes, elle se tient droite, les deux... [+]

Qualifiée
Grand Prix Printemps 2015
TRÈS TRÈS COURTS
7 voix   39 lectures

Le prisonnier saisit une lourde pierre sur le tas, la transporte avec effort quelques mètres plus loin pour former un autre tas.
Puis recommence.
Pour rien.
Si, pour ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
2 voix   23 lectures

Emergeant de l'eau main dans la main, ils courent sur la plage nue et s'affalent sur le sable en riant aux éclats. Il éponge le dos de sa compagne, soulève les cheveux bruns encore dégoulinants et... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
4 voix   37 lectures

Parti pour la croisade, Gondebond ne revint pas.
Longtemps, Yselda son épouse l'attendit. Puis elle se résigna imaginant le preux tombé avec pour tout linceul son armure rongée.
Or ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
7 voix   54 lectures

Enfin à l’abri ! Après l’indescriptible tumulte, l’épouvante, la folie. Après la plage en furie, le fracas des obus, le sable giclant partout, les copains ensevelis. Tapi contre une... [+]

POÈMES
1 voix   42 lectures

Le front collé au vasistas
Elle plonge dans l’espace
Interdit, azur tenace,
Bulle... [+]

NOUVELLES
1 voix   35 lectures

C’est dans un de ces quartiers pauvres de México. Suinte la misère des trottoirs défoncés, des façades ravagées, des caniveaux pleins d’ordures. Quelques pas et l’on quitte la crudité... [+]

NOUVELLES
1 voix   36 lectures

Il était une fois une jeune fille qui s'appelait Leila. Elle vivait
en banlieue avec ses parents, son frère et ses deux petites
sœurs. Et le temps qu'elle ne passait pas au lycée, elle... [+]

POÈMES
5 voix   36 lectures

Treize novembre

Un tsunami s'est abattu
Et leurs vies se sont tues.

... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
1 voix   21 lectures

A peine Steve était-il parti que Jane regretta sa colère. Elle venait de lui faire une scène ridicule et maintenant ils étaient fâchés. Pourquoi ? A cause d'un week-end de pêche entre ... [+]

POÈMES
3 voix   61 lectures

La première fois que tu m’as vu
j’écrivais dans ma tête.
Tu n’as pas... [+]

59 abonnés

PhilshycatZutalor!MirajeKeith SimmondsCannelleMatineValéry HardiquestGuy BellingerBertrandLilaElena HristovaCajocleMirgarEugèneVirgo34LouNabelleHelKitsune-chanMarieDjanyOrielVortex42Murielle Voir +
pour laisser un message à Emerillon