Bruno Gauscher

Bruno Gauscher

J’écris… depuis que j’ai dix ans je crois. J’écris pour éprouver la chance de pouvoir écrire, j’écris souvent pour faire rire mais pas toujours. J’écris pour des fantômes et pour les morts en moi vivant.
J’écris pour qu’elle me trouve encore un peu beau. J’écris pour le vent.
J’écris pour me retrouver avec mes dix ans.


œuvre
a la une
NOUVELLES 
 Arts  Science-Fiction  5 min 831 lectures174 voix

Boris est en train d’écrire. Tout est fluide, presque léger. Il est dans la zone. Il le sait depuis toujours, l’écriture est un moment hors du temps. Mais là, c’est encore plus fort. Il ... [+]

Qualifiée
Grand Prix Hiver 2018
NOUVELLES
120 voix   451 lectures

Jane Hublot s’est présentée devant l’assistance, réduite à une dizaine de journalistes et quelques militants venus dans la salle pour faire nombre. Elle a ouvert son micro et commencé son... [+]

Qualifiée
Grand Prix Hiver 2018
NOUVELLES
2 voix   9 lectures

Quand Serge a vu le texto, il a d’abord cru que c’était une blague ! On était vendredi soir et le patron convoquait les commerciaux à un séminaire surprise ? Ce week-end ! ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
186 voix   759 lectures

Les indiens étaient les premiers à avoir établi le contact. Le développement exponentiel de leur technologie spatiale leur avait permis d’envoyer des sondes dans des contrées lointaines et ... [+]

Qualifiée
Grand Prix Automne 2017
TRÈS TRÈS COURTS
4 voix   10 lectures

Mardi
Son visage commence à m’être familier. Cela fait maintenant quelques semaines que je le croise dans le quartier, le matin quand je pars au boulot et parfois le soir quand je rentre. Il ... [+]

NOUVELLES
110 voix   408 lectures

Judith conduisait silencieusement. Elle avait hâte d’arriver chez Betty. Son mari Ian était assis à côté d’elle et commençait sérieusement à l’excéder. Quand il lui fit remarquer ... [+]

Qualifiée
Grand Prix Automne 2017
NOUVELLES
0 voix   3 lectures

La première fois que j’ai vu Mikaïlov, c’était dans le hall du commissariat.
C’était un petit vieux comme un autre, avec son manteau gris, sa canne, ses petites lunettes mais il y avait... [+]

NOUVELLES
120 voix   234 lectures

J’y étais ! J’y étais enfin ! J’allais pouvoir savourer le fameux osso-buco de Madéo., le meilleur de tout Los Angeles. Sublime, suprême, incomparable.
De la vraie cuisine... [+]

Qualifiée
Grand Prix Automne 2017
TRÈS TRÈS COURTS
6 voix   21 lectures

Huile d’olive pression à froid 6,85, boite d’haricots verts extra-fins 1,58, Bordeaux Supérieur sélection du mois 4,30, boite de lentilles préparées 1,80...Les produits défilaient sous la ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
7 voix   43 lectures

Mon amour, tu auras remarqué ces derniers mois chlaktooc que je ne te parle plus beaucoup sminnks. Ou bien je te parle cramzi mais à demi-mots, des phrases très gramz courtes. Il faut que pchim je... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
4 voix   36 lectures

Pas de chaos. Il n’y a pas de quoi penser au chaos quoi. Non, toute sa vie a été paisible. Pas de guerre, enfin pas de guerre qui le concerne immédiatement, dans son pays les guerres on les avait... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
2 voix   9 lectures

La pétole. Pas un pet de vent. Luc a jeté une pelure d’orange dans l’eau il y a vingt minutes et elle est encore là, près de la coque du bateau. L’océan est lisse, parfaitement lisse, nous ... [+]

158 abonnés

ZouzouPatrick BarbierFred PanassacZutalor!EvadailleursIsabelle LambinBruno TeyracRellum59JujuMissFreeKeith SimmondsBennaceur LimouriMamounettePascalPascal DepresleGhislaine BarthélémyLoodmerSantiago CuervoGuy BellingerCocoElena HristovaAlain d'IssyChantanePatricia Burny-Deleau Voir +
pour laisser un message à Bruno Gauscher