Forum | Le Tripot

Un jeu littéraire: 100 mots dont un mot clé

Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Salut les Shortiens !

Sur ma page auteur, je publie souvent des textes qui comptabilisent 100 mots ( dont un mot clé donné à insérer dans le récit ).
Des auteurs ont trouvé ce jeu sympa. Certains s'y sont même essayé (avec succès).
C'est ainsi que je prends l'initiative d'ouvrir ce post pour vous proposer de jouer ensemble.
Quel meilleur endroit pour jouer à ce jeu des 100 mots qu'ici,
le site de la littérature courte ?!

Les règles sont simples:
- rédiger un texte de 100 mots avec le mot clé ou ses dérivés (adjectif, nom, verbe, participe...)

Si je constate un engouement pour ce jeu,
j'ouvrirai un post par semaine sur le Tripot à chaque changement de mot.

Je propose que chaque joueur poste son texte ici.
Et s'il le désire sur sa page, auquel cas il pourra fournir le lien y renvoyant.

J'aime ce jeu parce qu'il permet de stimuler son imagination.
De révéler des récits parfois loufoques, parfois poétiques, parfois absurdes !

Par exemple, si tu es d'accord, et ce sera le mot de la semaine,
je propose le mot: VOILE

( Pour lancer le jeu, je publierai sous ce post
un premier récit)

A vos claviers/crayons les Shortiens !
j'aime

Pour poster des commentaires,
Sourire
Sourire · il y a
Bon, je patauge encore un peu avec le tripot mais ça va s'arranger...
Toutes mes excuses pour ces redondances !
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
T'en fais pas.
Sur le côté, tu peux modifier ou supprimer tes publications quand tu te trompes !
Bienvenue ici Sourire !
j'aime
Sourire
Sourire · il y a
J'ai compris ! Merci
j'aime
Sourire
Sourire · il y a
Elle était là dans sa robe un peu trop blanche, un bouquet de lys à la main.
Ils ne s'étaient jamais rencontrés, un nouveau jeu de télé-réalité. Décadence d'un monde finissant.
Les familles faisaient bonne figure mais le cœur n'y était pas.
Le marié est arrivé, tatoué jusqu'aux yeux.
Quand elle souleva son voile d'organdi, il vit son visage gravé d'images et peint de paysages. Les paupières racontaient une histoire, la peau tannée à l'encre bleue.
Il lui prit la main et dirent oui à l'unisson de leurs œuvres d'art.
Le hasard fait parfois bien les choses.
j'aime
Sourire
Sourire · il y a
Super idée, Sylvie, je ne connaissais pas le tripot !
j'aime
Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Bon après j’arrête!


Coup de lune

Ce soir la Lune muscle son périgée
Son gros œil va nous observer
Je n'irais point la décrocher, ma mie
Pour vous elle fera jour, cette nuit.
Couvrez votre pâleur d'un léger châle
D'un carré de dentelle faites vous un voile
Acceptez ce baiser, couchés sous les étoiles
Mais vous avez Madame une haleine de cheval !
Vous n'êtes pas lavée, vous avez les pieds sales
Romantique, moi, on ne m'y prendra plus
Tenter la poésie encor ? Mon cul !
Bientôt plus que la lune j'adorerais Venus
Voilà mon bus.
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Alors toi ! T'es incroyable ! La poésie moderne c'est toi qui la créais !
Et alors cette lune, elle était rayonnante en vrai hein ?!
j'aime
Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
De chez moi elle était très lumineuse mais pas tellement plus grosse que d'habitude, on verra en 2034 si ça se confirme...
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Et ça se trouve on la verra ensemble ! ce serait rigolo !
j'aime
Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
J'ai bien peur de ne pas être aussi optimiste que toi, pour ce qui est de ma longévité...
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
On trouvera une occasion autre. La lune n'était qu'un prétexte !
j'aime
Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Moi je squatte:

Monhari
Il avait de très beaux et grands yeux, bordés de noir, et surtout d’immenses cils recourbés qui lui donnaient un air enjôleur et coquin. Mais ce qui me plaisait le plus chez lui c'est qu'il avait des grands pieds mous, très mous, et ça ça prouvait sa haute lignée. Sa démarche lente et chaloupée me rendait folle, quant à son endurance...imbattable ! Tout le monde l'appelait le Verseau du désert pas pour sa voile, mais parce qu'il était né fin janvier, moi je l'appelais Braise, car il sentait bon le sable chaud, mon dromadaire
j'aime
Sourire
Sourire · il y a
Moi aussi, le coup du dromadaire, ça m'éclate !
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
" il sentait bon le sable chaud, mon dromadaire "=> rien que pour ce passage là, je suis ravie d'avoir ouvert cette page avec ce mot VOILE !
Tu me fais trop rire !
j'aime
Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Mais toi tu as la bosse de la rigolade! Magic Sourire
j'aime
Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
SI on peut jouer encore... sinon j’efface

Avis de naufrage

Il fait quasiment nuit, nous sommes en fuite sous trinquette. Nous avons armé une ancre flottante pour maintenir le sloop dans la houle mais les creux sont tels que nous risquons l'embarquement d'une déferlante par le cul du navire. Par instant le misainier est tellement gîté qu'on pense qu'il ne se redressera pas, puis lentement, malgré les coups de vagues, il revient, et se recouche dans le creux aussitôt. Soudain le mât se brise d'un coup à la hauteur des barres de flèche, notre dernière voile de secours de déchire instantanément , .
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
Encore quelques uns et on refait le Vendée Globe
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Le flip ! Intense ce récit ! Bisaigue aux multiples facettes !
Bien entendu, on joue tant qu'on veut avec le mot.
Faudra que je le précise lundi pour le prochain mot !
Bon dimanche P'tit Mousse !
j'aime
Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Pour 100 mots de plus j'aurai raconté la suite mais puisque la maison ne fait pas crédit...bises Magic Bouée!
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Fais toi plaise P'tit Mousse !
Bisous zou !
Bonne nuit !
j'aime
Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Longtemps je me suis couché de bonheur, là, pars ce que je suis heureux, je suis couché sur le carrelage, au beau milieu du couloir de la maternité.
Je suis PAPA !
La sage -femme, Mme Fourchot , célèbre pour ses accouchements pratiqués en urgence, dite thermostat huit, par ses collègues moqueurs, viens de lever le voile sur la nouvelle : je suis papa d'une petite fille.
Non, nous ne l’appellerons pas Madeleine!
Raymonde et moi sommes bien d'accord pour lui donner le même nom que notre voisine Mme Cru : Carmen !
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
Une bonne idée!
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
C'est cro mignon ! Très chouette et drôle ! J'adore les histoires de naissance. Bravo pour tout !
j'aime
Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Merci Fred pour ne pas avoir cédé au cro magnon!
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Pas de danger !
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Le loufoque, c'est ta signature.
Et j'adore ça !
Tu t'es bien amusé ?!
j'aime
Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
il m'a suffit que tu soulèves le voile pour que toute la nudité de mon imagination se dévoile, mais je suis joueur, alors....merci!
j'aime
Vegas sur sarthe
Vegas sur sarthe · il y a
100 mots sans le titre... pas facile à concilier en hexasyllabes!

Dictons à peine voilés

Tel qui part à la voile
pris à rebrousse-poil
rêvant à une fille
revient à la godille

Pauvres conquistadors
toutes voiles dehors
auraient aux frêles toiles
préféré le gasoil

Les jaloux de tout poil
tremblant dans leur chemise
de leurs femmes insoumises
ont si peur qu'ils les voilent

Les Vauriens, les voyous
à la bouche écumant
et à court d'arguments
se fendent d'un « foc you ! »

Quand le gourmet se voile
et la bouche et le nez
de peur d'emboucaner
c'est sûr c'est du Maroilles


(imposer le mot Voile pour mieux se livrer... )
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Excellent texte ! J'aime beaucoup !
j'aime
Demens
Demens · il y a
Très drôle, et quelques messages...
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
C'est excellent ! Franchement, les textes publiés ici sont riches en thèmes abordés !
Bravo à toi !
j'aime
Vegas sur sarthe
Vegas sur sarthe · il y a
Merci Sylvie. Le thème se prêtait à multiples interprétations
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Bravo ! En vers il fallait le faire ! J'adore la strophe 3 !
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Moi c'est la 4 !
j'aime
Vegas sur sarthe
Vegas sur sarthe · il y a
Merci Fred. Je me suis bien diverti à l'écrire
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
EXCELLENTISSIME!!!!!
j'aime
Demens
Demens · il y a
Voili voilà, 100 mots sans le titre.
Etre à voile et à vapeur.
« Cette expression fait référence aux bateaux où le vent s'engouffre par l'arrière de la voile. De plus, pendant leur longue période solitaire, certains marins, entourés d'hommes, pouvaient devenir homosexuels puis redevenir hétérosexuels à leur retour. Les vapeurs symbolisent la féminité. »
Magnifique définition dictionnariale de cette non moins magnifique expression. Chers hétérosexuels élevés dans le folklore religieux, rien de tel qu’une belle image pour bien comprendre. Vous voyez le vent ? La voile ? Les marins de retour, vous les distinguez dans la brume, le fondement douloureux ?
Sans rire, cette expression est presque aussi tarte que la définition.
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Effectivement, il fallait y penser !
En tout cas, c'est un excellent texte !
J'aime beaucoup !
j'aime
Demens
Demens · il y a
Merci Sharad !
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
On en apprend tous les jours !
Merci pour ce 100 mots révélant l'absurdité d'une expression que je n'avais pas eu la curiosité de comprendre ! :-))
Bienvenue ici Demens !
j'aime
Demens
Demens · il y a
Merci Sylvie !
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
J'aime bien cette démonstration : le ridicule de cette expression est bien relevé ! L'Homme a toujours aimé le sarcasme à visée sexuelle.
j'aime
Demens
Demens · il y a
Merci Fred !
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
VOILE - 100 mots-
Il faut porter le message. Tout va bientôt s'arrêter. Les ordres ont été donnés de part et d'autre.
Il avance péniblement, sous la mitraille.
Cette bataille inutile n'aurait pas dû avoir lieu, mais les généraux l'ont ordonnée.
La rivière charrie des flots menaçants et de l'autre côté l'ennemi tire sur eux.
Il est 10 heures cinquante minutes ce 11 novembre 1918 et Augustin Trébuchon, soldat du 415ème R.I, s'écroule.
Un voile noir obscurcit sa vue.
À 11 heures sonnera le clairon de l'Armistice.
À Vrigne-Meuse, dans les Ardennes, vient de tomber le dernier Poilu de la Grande Guerre.
j'aime
Demens
Demens · il y a
100 mots de circonstance, on est triste pour ce poilu qui ne reverra plus les siens.
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Un 100 mots poignant. J'en ai eu des frissons...
C'est bref comme témoignage mais c'est comme un uppercut.
Ne pas oublier aujourd'hui et demain.
Merci Fred !
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
C'est bref c'est la règle du 100 mots :-)
Merci Sylvie.
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
Malheureusement je doute fort que ce fut le dernier. Bravo Fred
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Les historiens en doutent mais il reste l'un des derniers. Mais les Poilus tombés le 11 novembre ont tous eu leur date de décès antidatée au 10 novembre car il ne fallait pas ternir la date du 11-11 synonyme de victoire. Hypocrisie jusque dans les hommages ! Quand on parle du dernier mort de la grande Guerre on ne compte pas ceux qui sont morts de leurs blessures dans les mois suivants mais seulement celui qui est mort au combat. Là aussi la vérité est toujours partielle mais je suppose qu'il fallait trouver une limite et faire date.
j'aime
Renacé
Renacé · il y a
Je pense que le citoyen moyen en a assez des symboles. C'est un besoin de communication, pour ceux qui ne sont pas dans l'action. Mais les concernés qui savent, ont leur réalité! Le symbole vole, détourne, cristallise, rend le vécu artificiel.Il inverse les valeurs ....Ces dernières années nous avons pu assister en direct, à cette manière de faire des photos retouchées, recadrées......Les erreurs du passé étaient probablement dues aux difficultés de collectes des informations. (Je n'oublie pas les désinformations, les propagandes qui sont intervenues ensuite, avec le développement des vecteurs médiatiques radio, cinéma) Aujourd'hui avec l'information en temps réel les risques augmentent,mais les contrôles aussi.
Enfin pour notre part, nous souvenir est important, merci Fred panassac de ne pas avoir négligé cette journée.
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
On n'en a malheureusement pas fini avec les commémorations... merci Renacé pour vos remarques judicieuses. Je pense que nous réclamons des symboles et que nous n'en avons jamais assez. Un être représente tous les autres. Il n'y aura bientôt plus assez de place dans nos rues pour les plaques commémoratives. Mais il le faut (ou il les faut)
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
Sans doute.
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
" Les généraux triomphent, les soldats tombent. " Proverbe japonais

C'est un très beau récit où tout est dit !
L'horreur et l'absurdité de la Guerre...
j'aime
Renacé
Renacé · il y a
Les choses ne sont pas si simples, ou bien le sont-elles vraiment? J'aimerais votre avis. Et puisque vous vous tournez vers l'orient, restons ainsi, mais en utilisant l'histoire de la chine.(traduction de J. Pimpaneau, que je condense)
....Un conseiller dit au roi de CHU:"Le roi de XU applique la droiture et la générosité, trente-deux seigneuries sont soumises à lui de leur plein gré. Si vous ne l'attaquez pas, vous devrez vous aussi vous soumettre."
Le roi de CHU répliqua:"Si ce roi est vertueux,il ne serait pas moral de l'attaquer".
Le conseiller répondit:"Les grands pays attaquent les petits...Les gros poissons avalent les petits.... Comment l'éviter?".........
Le royaume de XU fut détruit. Au moment de mourir, le roi de XU soupira:"Je me suis appuyé sur la vertu, et le désir de paix sans comprendre la défense militaire, car j'aimais la générosité, et j'ignorais la perfidie des hommes, ce qui m'a conduit où j'en suis à présent".
En plus court nous avons aussi une histoire de scorpion qui veut traverser une rivière..........
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
En ce bas monde, tant qu'il y aura des Hommes, rien ne sera jamais simple.
Et les conseillers ne sont pas toujours de bon conseil...
j'aime
Renacé
Renacé · il y a
De quel conseiller est-il question? celui du roi de XU je suppose! Mais ce roi n'en avait pas , tant il était sûr de lui. Si vous aviez eu des vieux parents fragiles, des petits enfants vulnérables, les auriez-vous préférés sous la protection du roi de Chu, ou sous celle du roi de XU? Pas simple! c'est bien beau les jolis sentiments qui donnent de nous de belles images, mais il y a la réalité! Il semble qu'elle s'accomode mal du rêve, surtout si on prétend à un rôle de responsabilité.
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Du conseiller du roi de CHU car c'est lui qu'il lui a conseillé de mener cette bataille alors que le roi de CHU ne le voulait pas au départ...
Enfin c'est comme ça que je comprends cette histoire.
S'il n'y avait pas eu ce conseiller, peut être qu'il n'y aurait pas eu de guerre.
Ou alors pour une autre raison...
j'aime
Renacé
Renacé · il y a
Parceque les hommes sont ce qu'ils sont, comme vous l'écrivez, et parce que les petits pays sont mangés par les gros... comme le dit le conseiller du roi de CHU. D'où l'importance des diplomates, des traités, mais aussi des armes dissuasives.
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Merci :-)
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Défi relevé mais pas satisfait du résultat.

L’Enfant, traqué par le Démon, cherchait le chemin vers le Paradis.
Dans un temple, ses parents priaient pour lui et firent résonner la cloche.
La statuette de Jizô s’activa.
L’Enfant se cacha derrière un arbre mais le Démon le vit et courut vers lui.
Il fit le tour de l’arbre mais l’Enfant avait disparu.
Le Démon regarda autour de lui.
Il hurla de rage avant de retourner dans son antre.
Au loin, Jizô, le protecteur des Enfants Perdus, s’éloignait prudemment.
Il leva le voile invisible qui masquait l’Enfant et le mena au Paradis.
j'aime
Demens
Demens · il y a
Jolie p'tite histoire.
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Merci, Demens !
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
Quoiqu'il en soit c'est un bon début.
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Merci, Oriel !
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Merci pour ce récit prenant d'une légende japonaise réinterprétée par vous en 100 mots. Bravo !
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Merci, Fred !
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
J'aime beaucoup. On lit comme un extrait de conte. Et forcément avec la précision que tu apportes, on sent ton inspiration asiatique. C'est dépaysant donc surprenant mais agréable, de plus tu respectes toute la contrainte du jeu.
Merci pour ta participation !
Tu as eu raison de publier ton récit que tout le monde en profite !
(merci)
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Jizô est mon personnage préféré de la mythologie japonaise car il aide les Enfants Perdus.
Cela faisait un moment que je voulais imaginer son histoire et ce défi était l'occasion parfaite.
La contrainte du jeu m'a empêché de développer le suspense d'où mon insatisfaction.

Merci mais je vais la réécrire même si je suis content que ça te plaise.

Je suis partant pour un autre défi.
Tiens moi au courant !
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Vu l'engouement pour ce jeu littéraire, je proposerai un nouveau mot lundi. J'ouvrirai une autre page. Une page par mot par semaine, ça me semble bien pour l'organisation !
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Vivement lundi alors !
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Un défi inspiré par la légende japonaise de Jizô, le protecteur des Enfants Perdus.
j'aime
Sogsine
Sogsine · il y a
Le salon de thé (100 mots sans le titre)

Au-delà de la vitre du salon de thé
Creusent et grattent le sable,
De braves petits diables
Que les clients regardent d’un air épaté.

De ce côté les gens
De l’autre les enfants
De ce côté le temps
De l’autre l’océan.

Au-delà de la vitre du salon de thé
S'embrassent et se serrent
En des élans sincères
Quelques couples d'amoureux emmitouflés.

De ce côté les gens
De l'autre les amants.
De ce côté le temps
De l'autre l’océan.

Mais frémissante, l’eau du thé vient embuer
De son voile fragile
La paroi immobile.
C'est la vie qui s'efface de l'autre côté.
j'aime
Demens
Demens · il y a
Envie de passer côté océan...
j'aime
Sogsine
Sogsine · il y a
sûr que c'est plus sympa... Même en novembre
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
J'aime cet instant thé qui offre deux visions de la Vie !
Joliment écrit et très bien infusé !
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
Très bonne idée, cette vitre double face
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
C'est magnifique. Simple et si plein de vie. La vraie vie derrière la vitre d'un salon de thé. Franchement, j'adore !
j'aime
Sogsine
Sogsine · il y a
Merci adorable adorante
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
(sourire)!
C'était une super bonne idée d'ouvrir le jeu avec les autres auteurs !
Tu as vu cet engouement ?!
Merci pour l'idée Sogsine !
j'aime
Sogsine
Sogsine · il y a
Oui c'est chouette. Quant à l'idée, je n'ai fait qu''ajouter une petite pierre à la muraille que tu étais en train de bâtir.
Au fait ça y est, je me suis inscrit à la matinale en cavale
j'aime
Shinji11
Shinji11 · il y a
On dirait un salon de thé qui se situerait a etretat :-)))
j'aime
Sogsine
Sogsine · il y a
Perdu. :-)). Il est sur la plage de Blonville sur mer.
j'aime
Shinji11
Shinji11 · il y a
Est-ce dans le même coin?
j'aime
Sogsine
Sogsine · il y a
C'est sur les côtes de la Manche dans les deux cas. Etretat est au nord de l'embouchure de la Seine, Blonville au sud, entre Villers sur mer et Trouville
j'aime
Lullaby
Lullaby · il y a
Très joli.
j'aime
Violette
Violette · il y a
A chacun ses plaisirs .... en 100 mots ! Bravo
j'aime
Sogsine
Sogsine · il y a
merci
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
C'est superbe !
j'aime
Sogsine
Sogsine · il y a
merci. Mais c'est dur en 100 mots avec la contrainte des pieds et des rimes. Je ne sais pas si je le ferais tous les jours ! :-)
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Oui c'est ce que je me suis dit : ça doit être plus difficile avec un poème. C'est pourquoi je ferai plus simple pour ce défi (si je réussis à le faire...)
j'aime
Sogsine
Sogsine · il y a
Bien sûr que tu vas y réussir ... ;-)
j'aime
Cadaveski
Cadaveski · il y a
Les cloches allaient bientôt sonner à toutes volées. Les petites filles étrennaient leurs souliers vernis. Les petits garçons avaient la raie bien tracée sur le côté. Le futur marié attendait sans s'impatienter. Dans une chambre de jeune fille quelques rues plus loin, les mains s'affairaient, voletaient, qui pour nouer un ruban, qui pour ajuster une fleur, la future mariée s'observait dans le miroir inquiète de sa beauté. Excédée, la productrice de la Sitcom la plus en vue du PAF n'en pouvant plus de ces erreurs explosa devant l'écran de contrôle. Virez-moi la costumière ! Elle a oublié le voile !
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
C'était l'élément principal du costume !!!
Moi aussi, je l'aurais viré...
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Génial ! Je ne m'attendais pas à cette chute-là !
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Dans l'actualité, avec cette sitcom qui nous menace !
j'aime
Cadaveski
Cadaveski · il y a
Je ne regarde pas la TV, ce télescopage est pure coïncidence, comme quoi la réalité dépasse toujours la fiction ...
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Vrai ?! ( je ne regarde pas la tv)
Incroyable quand même...
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Sylvie tu peux lire mon texte avec VOILE en 100 mots.
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Sylvie j'ai vu ça sur un site que je reçois sur ma messagerie et que je regarde en diagonale. Il s'agit plus exactement d'une émission de télé réalité qui vient de faire polémique car certains ont demandé sa suppression (elle ne serait pas digne, ce que je veux bien croire). Je ne me suis pas plus amplement renseignée mais l'émission s'appellerait "Mariés au premier regard", je crois que c'est sur TF 1 (étonnant non ;-)
Et il s'agirait comme le titre l'indique, de scénariser un mariage entre deux personnes qui viennent de faire connaissance et ont eu un coup de foudre l'un pour l'autre.
Il est vrai que cela se pratiquait couramment (mariages entre personnes qui ne se connaissent pas) en France il n'y a pas si longtemps et se pratique encore ailleurs sans que cela fasse scandale, apparemment...
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
On retourne à l'âge de pierre avec la bénédiction du PAF. C'est MODERNE, on vous dit, Tendance et coooool :-(((((((((((((((((((((((
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Le Paf c'est la décadence assumée. Heureusement qu'il reste Arte avec des films culte rediffusés !
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
Mais lorsqu'on voit l'audience de certaines émissions, c'est effrayant, du moins de mon point de vue.
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Je suis atterrée aussi que ça plaise. Si le public n'en voulait pas on les virerait mais ils en veulent.
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
ça correspond forcément à un besoin, une attente. C'est triste.
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
Mon Dieu quelle impudence, la vierge dévoilée!!!!!
j'aime
Renacé
Renacé · il y a
La bonne nouvelle, pour positiver, c'est que j'ai un palais! Et voilà! Bon, pas exactement celui des histoires de princes et de princesses, c'est exact...Il est beaucoup plus petit! .La mauvaise nouvelle, c'est qu'il va m'empêcher de dormir paisiblement pendant au moins...plusieurs nuits. Les premiers froids, ont révélé les faiblesses de cette vieille carcasse. Il va falloir fermer les portes, les fenêtres, chauffer, porter l'écharpe, le manteau d'intérieur. Et puis, voyons les prescriptions, instiller trois gouttes , quatre fois par jour pour calmer cette inflammation du pharynx et du voile du palais.
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Très bien écrit et avec une excellente chute !
J'aime beaucoup !
j'aime
Violette
Violette · il y a
Vive l'humour ! Un palais que vous êtes sûr de garder en le soignant sérieusement.
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Bon, ce n'est pas très glamour mais contrat rempli ! Bravo !
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
Bon courage!!!
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Arf ! Un palais en apparence ! Judicieusement mené jusqu'à la chute !
Très sympa à lire !
j'aime
Violette
Violette · il y a
La foule enthousiaste est là, les bateaux amarrés oscillent au gré des courtes vagues battant leurs flancs. Les marins, près de leurs familles sont certainement tristes de les quitter, mais pressés d'entrer dans cette course préparée depuis de longs mois. Mers, océans, caps, sont leurs doubles, leurs ombres, leurs compagnons inséparables. Ils ont hâte de les retrouver, les affronter, les défier. Les manœuvres, les gestes efficaces, les éléments à maîtriser , la solitude, le bonheur d'un coucher de soleil, la peur aussi se bousculent dans leur tête. Enfin c'est le moment ! Toutes angoisses effacées les voiles s'offrent au vent !
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Magnifique instant !
Hisser les voiles. Prendre le large.
Voguer et se laisser porter...
j'aime
Sogsine
Sogsine · il y a
"C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme ..." ;-)
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Bonne course aux skippers du Vendée Globe !
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
Bon voyage!!!
j'aime
Violette
Violette · il y a
Merci pour eux, moi j'ai observé de loin, trop peur !
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
D'actualité ! C'est joliment écrit. On sent poindre un vent de liberté que j'aime beaucoup !
Bravo Violette !
j'aime
Violette
Violette · il y a
Merci Sylvie, heureuse que ça te plaise.
j'aime
Pppoesie
Pppoesie · il y a
Jérémy vient d’entamer son premier tour du monde à la voile en solitaire. Les Sables d’Olonne sont déjà loin, perdus de vue, tant le vent de Nord souffle fort en cette première journée de course. La flotte s’est déjà dispersée dans le Golfe de Gascogne et Jérémy ne voit que quelques bateaux autour de lui. L’allure est vive, le monocoque tape dans cette mer formée. Tout d’un coup, le skipper entend l’énorme bruit d’un tissu qui se déchire : une violente saute de vent vient d’exploser son spinnaker.
Les ennuis commencent : il faut d’urgence changer une première voile.
Patrice.
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Court mais efficace !
J'aime beaucoup !
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Souhaitons-lui quand même une bonne course !
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Dans l'action tout de suite ! J'aime beaucoup comme tu as planté ton récit !
Je l'ai bien entendue la voile se déchirer !
Bonne soirée Patrice !
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
Jérémy en live, Gustave par procuration, les deux en route pour le tour du monde!
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Quel talent tous autant que vous êtes ! Je suis la reine des réductions de texte alors pourquoi ne pas tenter ? Peut-être à bientôt ! Bonne journée.
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Hé hé on t'attend très chère !
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
On vous attend avec impatience Fred ;-)
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
J'ai du mal à me concentrer alors qu'on nous fait bouffer du Trump à n'en plus finir aujourd'hui ! Quelle douche froide cette Trumperie ! Quand je me serai un peu "calmée"... à bientôt !
j'aime
Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
J'espère qu'on n'aura pas de "marinade" dans la foulée ! :(
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Tiens tiens une réunionnaise !
Viens donc jouer toi aussi va !
j'aime
Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Ça m'aurait plu, Sylvie, mais je n'ai pas beaucoup de temps ! Bises
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Quand tu veux. Je lance un autre jeu avec un autre mot demain !
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
on est trumpé, c'est de saison!!!
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Il nous fournit au moins des jeux de mots mais des mots tristes !
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
entre son nom et son prénom, on est gâté ...et dans tous les sens aussi. Il nous reste à tenter de tenir le cap le plus humain possible...
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
Campé sur son voilier fictif, Gustave rêve. Il imagine ce qu’aurait pu être une autre vie avec deux jambes solides. Il a pourtant bien réussi et son corps voilé ne l’a pas empêché de toucher le bonheur. Mais pour le fun… Alors il s’envole, règle sa voilure. Foc ou spi ? Il apprend à mesure, cherche un passage plus court, joue avec le courant, le vent, les éléments. Il se dévoile ici fin stratège. Et tant pis si la galerie le trouve un peu fêlé !
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
J'aime faire ce genre de rêve !
Dans le mien, c'est un voilier qui glisse sur les nuages.
Pouvoir voler et voguer en même temps... Magique !
j'aime
Violette
Violette · il y a
Pas mal en rêve, on ne risque pas la noyade !
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
merci Violette, certains ne peuvent voyager qu'ainsi!
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Le mot décliné sous toutes ses formes pour un voyage rêvé !
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
Merci Fred, pas tout car c'était un peu lourd.
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
J'aime beaucoup ce point de vue là aussi du mot "voile" !
Ce que vous êtes doués ici ! Je passe un bon moment de lecture !
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
merci Sylvie. Quand on s'amuse c'est toujours positif et c'est grâce à vous
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Merci ! On sent les passionnés des mots ici ! :-))
C'est très agréable. Et encourageant pour la suite du jeu !
j'aime
Pppoesie
Pppoesie · il y a
Bon, pour l'heure, les gaillards (d'avant bien sûr) bataillent ferme au large du Portugal, par mer solide et vent portant. Jérémy ne m'a pas dit s'il a un deuxième spi de même taille que celui qui a explosé. Mais je sais, pour l'avoir chargé moi-même, qu'il en a un légèrement plus petit mais plus lourd, pour les mers du Sud. Dis à Gaspard de brancher sa radio sur la bonne fréquence et de tracer un bon cap vers l'Afrique du Sud. Kenavo deoc'h. Patrice.
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
Pour sa part, Gustave est à la ramasse, sa voilure très insuffisante (manque de moyens) ne lui permet pas de dépasser les 9 nœuds. A bord de son esquif fragile, pas de danger d’envoiler la bôme…La fenêtre entr’ouverte anime ses voilages, faisant tanguer ainsi toute la coque de mousse. Il rêve Gustave, il vit, il essaie même de passer entre les archipels sans se voiler la face : le petit bouton Help dévoilera le cap à tenir.
j'aime
Violette
Violette · il y a
Un petit coucou, le vent nous a mené vers la même idée.
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Une voile de secours pour le naufragé !
j'aime
Lullaby
Lullaby · il y a
Patiemment je relevai la frise de sa folie, l'ombre de son sourire et le pan de sa robe, glissant une main alerte et avide sous le tissu. Lentement, je remontai vers le voile noir de ses dessous, impudique dans mes caresses, plein de délicatesse toutefois, et mon oeil secret rivé sur elle, dans l'attente de ses gémissements.
Sa fièvre s'épanchait dans mon regard fixe que nul obturateur ne pouvait empêcher d'admirer mon adorable, m'abîmant dans la pâleur de sa peau, la lumincescence de son visage. Elle éclairait mon chemin de traverse comme ma vie.
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Beau et intense !
Avec une très jolie fin !
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Version sensuelle, très joli !
j'aime
Violette
Violette · il y a
Merci Lullaby,
Beau texte coquin !
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
Etonnamment tendre
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Waouh ! Mais c'est super beau ! Sensuel et tendre à la fois.
Un joli texte que tu as écrit là !
Comment as-tu trouvé l'expérience ? : écrire avec une contrainte de mots ?
Merci d'y avoir participé Lullaby !
j'aime
Lullaby
Lullaby · il y a
En fait la contrainte des 100 est moins contraignante que des mots imposés ou des figures de style. Il faut ajuster vers la fin pour atteindre les 100 pile.
J'avais cherché le blasphème mais je ne l'ai pas retrouvé...
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Il est des mots plus difficiles que d'autres.
C'est pour ça qu'une semaine est un temps idéal pour trouver l'inspiration !
Blasphème, j'ai cherché longtemps !
j'aime
Shinji11
Shinji11 · il y a
délire en 100 mots avec le mot voile

Le prévenu s’énervait, mais l’infraction était commise. condamnation à réparer vite ! Les évolutions législatives avaient rapidement clarifié le droit et nul n’est censé ignorer la loi. Ces foutus voiles d’invisibilité n’étaient pas autorisés au volant d’un véhicule, ni SUR un véhicule ! invoquer le déguisement en fantôme d’un camion toupie de 30 tonnes qui klaxonnait en déversant du slime couleur rose fluo dans les rues du village parce que c’est la période halloween pour faire marrer les enfants à l’arrière et fiche la trouille aux habitants…. Non mais…On avait beau être en 2056, les andouilles seront toujours des andouilles.
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Complètement dingue !
Et ça me plaît !
Excellent !
j'aime
Violette
Violette · il y a
Donc il y aura encore des andouilles en 2056 !
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Formidable délire !
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
On a besoin de ça en ce moment!!!
j'aime
Shinji11
Shinji11 · il y a
Le voile d'invisibilité ou le récit decalé? :-)
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
les deux avec en plus le grain de folie dont certains font preuve
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
C'est excellent ! Un récit d'anticipation !
Alors, dis-moi, c'était pas trop difficile de trouver une idée ?
Merci pour ta participation !
j'aime
Shinji11
Shinji11 · il y a
pour les idées : ça ne manque pas ... ;-) mais c'est la limite des 100 mots le plus difficile pour moi...
je trouve l'hyper court propice au "lâchage" ;-))
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Un "lâchage" oui, c'est vrai !
Et ça donne des récits totalement dingues parfois !
On se retrouve la semaine prochaine pour un nouveau mot alors ?! :-))
j'aime
Shinji11
Shinji11 · il y a
Certainement
j'aime
Che
Che · il y a
Ou comme Perec cent mots sans la voyelle e. Lire "La disparition"
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Oh mais en fait c'est un roman entièrement écrit sans "e" !
Incroyable !
j'aime
Cadaveski
Cadaveski · il y a
Il a aussi écrit les revenentes où il n'y a que des E
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
J'y vais de ce pas ! Je vais voir si je trouve sur le net !
j'aime
Che
Che · il y a
Perec à supprimé le e tout au long de son roman. Balès, mais cent mots sans e serait déjà un exploit.
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
La vache oui. Il faudra le proposer un de ces jours !
j'aime
Cadaveski
Cadaveski · il y a
Extrait de la disparition de Perec sans E et sans A :
123 mots !
Ondoyons un poupon, dit Orgon, fils d'Ubu. Bouffons choux, bijoux, poux, puis du mou, du confit ; buvons, non point un grog : un punch. Il but du vin intouchable, du rhum, du whisky, du coco, puis il dormit sur un roc. L'infini bruit du tu couvrît son son. Nous irons sous un pont ou nous pourrons promouvoir un dodo, dodo du poupon du fils d'Orgon fis d'Ubu. Un condor prit son vol. Un lion riquiqui sortit pour voir un dingo. un loup fuit. Un opossum court. Ou vont-ils ? L'ours rompit son cou. Il souffrit. Un lis croît sur un mur : voici qu'il couvrit orillon ou goulots du cruchon ou du pot pur stuc. Ubu pond son poids d'or.
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
Du bon boulot, mais pour moi privation d'allant: plat.
j'aime
Che
Che · il y a
Bonne initiative !
j'aime
Renacé
Renacé · il y a
Quel choc ! quelle douche! On lit calmement un message joyeux, joueur et paf!! 100 mots dont: Alzheimer, médecins, je vais mourir, que le remord te ronge!........N'y a t-il pas un problème avec la phrase "Sans te laisser croire, que j'ai compris qu'elle n'était pas ma fille"?
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Hé hé merci !
En effet, la phrase serait peut-être plus fluide si je l'"assemblais" à celle d'avant.
Tu joues ? Le mot est "voile". Un récit de 100 mots dont "voile" (ou ses dérivés).
j'aime
Renacé
Renacé · il y a
"Que JE N'AI PAS COMPRIS qu'elle n'était pas ma fille" L'homme veut bien dire qu'il n'est pas dupe, qu'il a deviné l'infidélité, et c'est pourquoi, il souhaite le remord .....Non?
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Exactement et c'est une maladresse de ma part.
Merci encore, je me corrige tout de suite.
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
VOILE ( en 100 mots)
...
Mon Amour,
Je vais mourir. Alzheimer disent les médecins.
A quoi bon continuer si mes souvenirs se voilent ? Si je t'oublie. Toi, dans cette robe de mousseline dont j'ai retroussé chaque jupon, patiemment, malgré mon désir pour toi en revenant du front. De cette étreinte, racontes-tu, naquit Lydia.
Mais je vais mourir, sans te laisser croire outre-tombe que je n'ai pas compris qu'elle n'était pas ma fille. Ses yeux d'ébène, sa peau de porcelaine, son rire cristallin... Elle grandissait et moi, je ne voyais à travers elle, que Martin, mon frère.
Le voile est levé.
Je souhaite que le remords te ronge jusqu'à ta fin.
j'aime
Demens
Demens · il y a
Ce texte mérite beaucoup plus que mille mots. Mais je m'en contente avec délectation.
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Je n'écris que court et je me sens terriblement bien dans ce jeu littéraire ! Merci beaucoup Demens !
j'aime
Violette
Violette · il y a
Alzheimer , mais tout de même bonne mémoire!!!
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
C'est le début ! Il écrit cette lettre avant d'en finir je pense avec la vie. A quoi bon vivre si on ne se souvient de rien ? ( enfin dans mon récit)
;-)
j'aime
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Pas gentil le mari, l'amnésie n'est pas encore totale on dirait...
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Il prend les devants avant qu'elle ne l'arrache à ses souvenirs !
j'aime
Sogsine
Sogsine · il y a
Deux "voile" pour le prix d'un.... Bien vu !
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Hé hé et oui !
Merci !
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Un lever de voile bien sympa, dis donc !

Je n'ai jamais tenté cet exercice.
Je le trouve difficile mais on verra bien...
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Toi qui est si doué en haïku, je suis persuadée que tu peux écrire avec cette contrainte là !
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Essaye, tu verras. C'est réellement un jeu surprenant !
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
J'ai essayé mais pas satisfait résultat...
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Tu veux le publier ? On est là pour s'amuser avant tout !
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Je l'ai supprimé.
Que dis je ?
Je LES ai supprimés ! :p
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Pourquoi donc ?!
C'est dommage ...
j'aime
Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Je vais le corriger et le publier bientôt !
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Cool ! ( on est là pour s'amuser avec les mots, pas de stress ok ?!)
j'aime
Oriel
Oriel · il y a
Finalement, ça mène à tout, 100 mots. C'est raide et efficace!
j'aime
Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
C'est très étonnant ce qui sort de nos têtes hein ?!
j'aime

La charte du forum

La littérature (courte) est avant tout une passion, et un loisir qui s’adresse à tous. La diversité et l’éclectisme de la communauté Short Edition font donc toute sa richesse,...

Lire la charte

Les derniers messages
du forum