Xavier Forneret
1809 - 1884

Inconnu durant tout le XIXe siècle, Xavier Forneret a été redécouvert par les surréaliste. André Breton lui offre une place dans son Anthologie de l'humour noir. Son œuvre pleine de fulgurances se distingue par un ton lugubre et déroutant. Il est parfois surnommé « l'homme noir blanc de visage » en référence à une de ses pièces de théâtre : L'Homme noir. On le rattache généralement au courant du romantisme frénétique aux côtés d'autres « petits » auteurs de la période.

Œuvresles plus lues

371

lectures

POÉSIE
1 min

Vous ne savez son nom ? – Celle pour qui je chante
La vie d’amour de feu, puis après est mourante :
C’est un arbre en verdeur, un soleil en éclats,
C’est une nuit de rose ou... [+]

189

lectures

NOUVELLE
13 min

Une nuit...
Tout le monde

Pendant un jour, beaucoup d’hommes en chairs et en os avaient remué beaucoup d’hommes en livres.
Ces derniers étaient tirés de leur coin où ... [+]

174

lectures

NOUVELLE
1 min

Lundi huit heures du soir, après avoir ouvert le Spectateur, journal paraissant tous les deux jours.

« – Le froid continue... les besoins se multiplient... nous adjurons donc, ... [+]

à(re)découvrir

Son courant
Le romantisme

Ayant pour but d'exprimer sa sensibilité. Où l'on apprend que Nerval a un homard domestique.

EN SAVOIR +

Son époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa culture
Littérature Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +