René Ghil
1862 - 1925

Unique représentant de la poésie scientifique, c'est-à-dire tournée vers l'avenir, il s'oppose à Mallarmé après avoir été de ses partisans. Sa pensée est un constant souffle poétique, matérialiste, aux visions puissantes, contre l'égoïsme artiste dans lequel la poésie symboliste a pu s'enfermer. Ghil entendait donner à son œuvre une dimension verbale et instrumentiste pour laquelle il théorise sa pensée. Son influence sera prégnante jusque chez les Futuristes italiens ou encore les Surréalistes. Des titres comme : Le toit des hommes, Les images du monde ou Chant dans l'Espace, décrivent bien une conscience du monde qui se veut absolue. Malgré son caractère solitaire, ses écrits étaient ceux d'un avant-gardiste des plus batailleurs.

Œuvresles plus lues

90

lectures

POÈMES
1 min Classique

Menez-les, les
Chevaux du vent du Sud, à la rivière
Menez-les !... Dans l'entame de leurs plaies
Pareilles au sexe des vierges, les
Guerriers sanglants éteignent des ... [+]

75

lectures

POÈMES
1 min Classique

Ma Triste, les oiseaux de rire
Même l'été ne voient pas
Au Mutisme de morts de glas
Qui vint aux grands rameaux élire

Tragique d'un passé d'empire
Un seul néant ... [+]

72

lectures

POÈMES
1 min Classique

Il ne veut pas dormir, mon Petit...
Mon petit
Ne veut pas dormir, et rit ! et tend à la lumière
Le hasard agrippant et l'unité première
De son geste ingénu qui ne se sait ... [+]

à(re)découvrir

Son Époque
20ème siècle

Alors que la France trébuche un peu. Où l'on apprend que nous sommes champions du monde de prix Nobel de littérature.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +