Nikolaï Gogol
1809 – 1852

Auteur d'origine ukrainienne, Gogol met l'humour au service de la critique de la société russe impériale. Pouchkine lui-même lui fournit des idées pour ses écrits, prétextant ne pas avoir le talent humoristique nécessaire. Dans ses Nouvelles de Pétersbourg, Gogol utilise le registre fantastique pour tourner en dérision les fonctionnaires russes, qu'il fut lui-même à diverses périodes de sa vie. La fin de sa vie est marquée par une crise de mysticisme qui mènera l'auteur à la folie. Brûlant pour la dernière fois le manuscrit de l'œuvre de sa vie Les âmes mortes, il se laisse mourir le 21 février 1852.

Œuvresles plus lues

244

lectures

NOUVELLE
36 min

Le 25 mars, il se passa à Saint-Pétersbourg un événement extraordinairement bizarre. Le barbier Ivan Iakovlievitch (son nom de famille s’est enseveli dans la nuit des temps, de sorte que, ... [+]

192

lectures

NOUVELLE
32 min

3 octobre.

Aujourd’hui, il est arrivé un événement extraordinaire. Je me suis levé ce matin assez tard, et quand Mavra m’apporta mes bottes propres, je lui ai demandé :
— ... [+]

131

lectures

NOUVELLE
44 min

Au ministère de… Non, mieux vaut ne pas le nommer. Personne n’est plus susceptible que les fonctionnaires, officiers, employés de bureau et autres gens en place. À l’heure actuelle, ... [+]

à(re)découvrir

Son courant
Le réalisme

Ayant pour but de rendre compte du réel. Où l'on apprend que le café et les ananas font bon ménage.

EN SAVOIR +

Son époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa culture
Littérature Russe

Où l'on apprend qu’Anastasia n’est pas qu’un personnage de dessin animé et que la vodka se boit dès le biberon.

EN SAVOIR +