Louise-Victorine Ackermann
1813-1890

Les anglais trouvent Louise-Victorine Ackermann pessimiste en raison de ses textes où l'on ressent le mal-être des romantiques... Mais nous, nous la trouvons aventureuse ! Elle voyage avec la littérature anglaise dans les contrées de Byron et Shakespeare, elle découvre Berlin et ses poètes avec fougue, et revient en France toute prète à écrire des pages entières. Elle épouse Paul Ackermann, totalement fou amoureux d'elle, hélas cette passion n'est pas réciproque - toutefois, Louise va passer des jours heureux avec lui. A sa mort, deux ans plus tard, elle va vivre à Nice avec une de ses soeurs et achète une propriété à la campagne. C'est là qu'elle va écrire la majeure partie de son oeuvre, encouragée par le calme et la solitude de son environnement.

 

Œuvresles plus lues

886

lectures

POÉSIE
1 min

D’un souffle printanier l’air tout à coup s’embaume.
Dans notre obscur lointain un spectre s’est dressé,
Et nous reconnaissons notre propre fantôme
Dans cette ombre qui ... [+]

552

lectures

POÉSIE
1 min

S’il arrivait un jour, en quelque lieu sur terre,
Qu’une entre vous vraiment comprît sa tâche austère,
Si, dans le sentier rude avançant lentement,
Cette âme s’arrêtait à ... [+]

361

lectures

POÉSIE
1 min

Jeté par le hasard sur un vieux globe infime,
A l’abandon, perdu comme en un océan,
Je surnage un moment et flotte à fleur d’abîme,
Épave du néant.

Et pourtant, c’est... [+]

à(re)découvrir

Son courant
Le Parnasse

Ayant pour but de purifier l'art. Où l'on apprend que défier la morale peut attirer les offres d'emplois.

EN SAVOIR +

Son époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa culture
Littérature Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +