Jean de La Bruyère
1645 - 1696

C'est avec un plume amère que La Bruyère dresse le portrait des mœurs de son siècle. Et cela durant toute sa vie, puisque le texte des Caractères comptera neuf éditions, toutes retravaillées et augmentées par l'auteur lui-même. Sa prose moraliste est une des plus audacieuses ; elle est servie par un style haletant, rythmé, mordant. Il mourut empoisonné et vieux garçon. Étonnamment modernes, ses remarques n'ont jamais été aussi vraies.

Œuvresles plus lues

6096

lectures

PENSÉES/CITATIONS
31 min

I (I)
Les hommes et les femmes conviennent rarement sur le mérite d’une femme : leurs intérêts sont trop différents. Les femmes ne se plaisent point les ... [+]

3970

lectures

PENSÉES/CITATIONS
30 min

I

(I) Un caractère bien fade est celui de n’en avoir aucun.

2

(I) C’est le rôle d’un sot d’être importun : un homme habile sent s’il convient ou s’il ... [+]

1725

lectures

PENSÉES/CITATIONS
26 min

1

(I) La prévention du peuple en faveur des grands est si aveugle, et l’entêtement pour leur geste, leur visage, leur ton de voix et leurs manières si ... [+]

à(re)découvrir

Son courant
Le classicisme

Ayant pour but d'analyser et de réformer l'homme. Où l'on apprend qu'écrivain rime avec harmonie.

EN SAVOIR +

Son époque
17ème siècle

Alors que la France se pavane à la cour du roi. Où l'on apprend que Louis XIV est peu rancunier.

EN SAVOIR +

Sa culture
Littérature Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +