Gustave Flaubert
1821 - 1884

Sa haine du bourgeois, où plutôt de la bêtise bourgeoise, est fameuse. C'est dans sa correspondance que l'on récolte les piques les plus délicieuses. Le procès pour « outrage à la morale publique et religieuse et aux bonnes mœurs », relatif à la publication de son roman Madame Bovary, a lieu en 1857, la même année que l'affaire des Fleurs du Mal. Le style de Flaubert est caractérisé par des phrases travaillées et polies qu'il compose à haute voix dans son « gueuloir ». Lors de son enterrement on signale que la tombe creusée était trop petite pour le cercueil : il était, en effet, devenu de plus en plus imposant avec l'âge.

Œuvresles plus lues

908

lectures

NOUVELLE
2 min

Et j’étais au haut du mont Atlas, et de là je contemplais le monde, et son or et sa boue, et sa vertu et son orgueil.

Et Satan m’apparut, et Satan me ... [+]

446

lectures

PENSÉES/CITATIONS
34 min

A

ABÉLARD : Inutile d'avoir la moindre idée de sa philosophie, ni même de connaître le titre de ses ouvrages. Faire une allusion discrète à la... [+]

à(re)découvrir

Son courant
Le réalisme

Ayant pour but de rendre compte du réel. Où l'on apprend que le café et les ananas font bon ménage.

EN SAVOIR +

Son époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa culture
Littérature Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +