François Scalion de Virbluneau
vers 1560 - vers 1610

Dans les Annales poétiques, ou almanach des muses datant de 1779, la critique est sans pitié ! « La disette d'esprit que nous avons reprochée à Jean de la Jessée, se trouve perfectionnée dans Scalion de Virbluneau, sieur de l'Ofayel. » Théophile Gautier consacre un texte sublime sur le poète baroque dans Les Grotesques. Après nous avoir assuré que Scalion était détestable et mauvais il lui adresse toutefois une éloge de taille : « O bon Scalion de Virbluneau, ô mon bel amoureux du XVIe siècle, tu vaux que l'on t'empaille et que l'on te mette confire à l'esprit-de-vin ! Que tu es curieux et réjouissant à voir, mon pauvre martyr d'amour ! [...] Cire-moi cette moustache qui a l'air d'une moustache de chat en colère. »

Œuvresles plus lues

60

lectures

POÉSIE
1 min

Cent et cent fois j'ai désiré pouvoir
Me transmuer en esprit invisible,
Si qu'il me fût de me cacher possible
Dedans ton coeur, afin de mieux revoir

A quoi il tient qu'on ne ... [+]

42

lectures

POÉSIE
1 min

Daphné se vit en laurier convertie
Quand Phébus fut par elle contesté,
Pour un exemple à la postérité
De ne se rendre à l'amour ennemie.

Une Atalante autrement fut punie ... [+]

39

lectures

POÉSIE
1 min

Ha ! main qui doucement me déchirez le coeur,
Et qui tenez ma main en l'amoureux cordage,
Main où nature veut montrer son bel ouvrage,
Et où le ciel versa sa bénigne ... [+]

à(re)découvrir

Son courant
Le baroque

Ayant pour but d'émerveiller. Où l'on apprend que les attardés auront leur heure de gloire.

EN SAVOIR +

Son époque
16ème siècle

Alors que la France se scinde lors des guerres de religion. Où l'on apprend que l'Italie est un beau pays.

EN SAVOIR +

Sa culture
Littérature Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +