Émile Nelligan
1879 - 1941

Émile Nelligan est un peu notre Rimbaud mais à la sauce québécoise.
Il n'aime guère l'école, préférant la poésie et rien que la poésie. Il se passionne pour Lamartine, Musset et Millevoye qu'il découvre à l'âge de 16 ans et qui l'inspire. Son premier poème, « Rêve fantasque », est publié le 13 juin 1896 dans « Le Samedi ».
En 1897, après bien d'autres publications il est élu membre de l'Ecole littéraire de Montréal.
En 1898 il récite quelques-uns de ses poèmes en public au château Ramezay. C'est la consécration littéraire. Pourtant, paradoxalement, ses crises de dépression s'attaquent à lui de plus en plus.
En 1899, les docteurs lui diagnostiquent une «dégénérescence mentale», sorte de schizophrénie désarmante. Il est alors conduit à Longue-Pointe et interné à l'asile Saint-Benoît-Joseph-Labre et passe plus de 42 ans interné à l'asile. Il meurt à l'hôpital psychiatrique Saint-Jean-de-Dieu.
Emile Nelligan continue de fasciner et son oeuvre fait la fierté des québécois.

Œuvresles plus lues

164

lectures

POÉSIE
1 min

L'aube éclabousse les monts de sang
Tout drapés de fine brume,

Et l'on entend meugler frémissant
Un boeuf au naseau qui fume.

Voici l'heure de la boucherie.
Le tenant par... [+]

163

lectures

POÉSIE
1 min

Maître, il est beau ton Vers ; ciseleur sans pareil,
Tu nous charmes toujours par ta grâce nouvelle,
Parnassien enchanteur du pays du soleil,
Notre langue frémit sous ta lyre si ... [+]

58

lectures

POÉSIE
1 min

Dans le puits noir que tu vois là
Gît la source de tout ce drame.
Aux vents du soir le cerf qui brame
Parmi les bois conte cela.

Jadis un amant fou, voilà,
Y fut noyé ... [+]

à(re)découvrir

Poésie

Son époque
20ème siècle

Alors que la France trébuche un peu. Où l'on apprend que nous sommes champions du monde de prix Nobel de littérature.

EN SAVOIR +

Sa culture
Littérature Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +