Clovis Hesteau de Nuysement
vers 1550 - vers 1624

Est-ce le fait d’avoir été un alchimiste sexy qui fit de Clovis Hesteau de Nuysement l’amant de Margueritte de Navarre ? Clovis est aussi et surtout un poète dont le style relève de la sensibilité de l’Académie de Florence. Il publie en 1578 des Œuvres poétiques, où l’on est saisi par sa puissance lyrique et charmé par ses références à la mythologie grecque. Poète baroque, Gisèle Mathieu-Castellani, agrégée de lettres classiques et docteur ès lettres, précise qu’il est « hanté par l’Ange du Bizarre, ruisselant des flots rageurs d’une « hainamoration » qui porte l’amant, d’un même mouvement, à l’adoration et au saccage de l’objet de désir ».

Œuvresles plus lues

68

lectures

POÉSIE
1 min

Du soleil radieux la brillante splendeur,
Et de la lune aussi la lumineuse face
Par un nuage épais, épars en l'air, s'efface,
Lorsqu'ils vont tournoyant la céleste ... [+]

51

lectures

POÉSIE
1 min

Comme on voit en été une bruyante nue
Que le roide Aquilon va parmi l'air roulant,
Pleine de tous côtés se crever grommelant,
Et vomir le discord qui la rendait ... [+]

à(re)découvrir

Son courant
Le baroque

Ayant pour but d'émerveiller. Où l'on apprend que les attardés auront leur heure de gloire.

EN SAVOIR +

Son époque
16ème siècle

Alors que la France se scinde lors des guerres de religion. Où l'on apprend que l'Italie est un beau pays.

EN SAVOIR +

Sa culture
Littérature Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +