Charles Gill
1871 - 1918

Charles Gill, québécois, n'était pas un très très bon élève au début de ses études !
Il préférait les pinceaux aux crayons de l'école et les rêverie près de la rivière plutôt que les leçons.
Il est passionné par la peinture et n'est pas dénué de talent. Il arrive à Paris pour réaliser son rêve ; devenir artiste. Très vite il se lie d'amitié avec des poètes, des peintres, et adopte un style de vie bohème.
Il parait que ses mots préférés étaient « Éternité », « Néant », « Gouffre » ! De quoi se réjouir !..

Œuvresles plus lues

195

lectures

POÉSIE
1 min

Dans cette cage où des bourreaux l'avaient jeté,
L'espérance faisait frémir ses grandes ailes,
Et sans que le malheur eût vaincu sa fierté,
Son regard convoitait les sphères ... [+]

190

lectures

POÉSIE
1 min

Les deux Caps éternels, par différentes voies,
Vers les secrets divins élèvent la pensée.

L’un, comme un escalier somptueux et royal,
Offre ... [+]

111

lectures

POÉSIE
2 min

Pour orner l’or fin de son médaillon.
Grand’mère demande un portrait de Rose,
Mais la belle enfant, moins qu’un papillon
Nous ferait l’honneur d’un semblant de ... [+]

à(re)découvrir

Son courant
Le symbolisme

Ayant pour but d'atteindre le monde suprasensible. Où l'on apprend ce qu'est le ptyx.

EN SAVOIR +

Son époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa culture
Littérature Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +