Alphonse Daudet
1840 - 1897

Les Lettres de mon moulin est un de ces livres qui marquent une enfance et dont on ne parvient jamais à se détacher. Contrairement à ce que dit la légende, l'écrivain n'a jamais habité le moulin de Fontvieille (Bouches-du-Rhône), où se pressent aujourd'hui les touristes. En 1897, Georges Clemenceau demande les funérailles nationales pour l'écrivain mais l'État refuse. Les nouvelles de Daudet, « La Chèvre de monsieur Seguin » notamment, sont des classiques des programmes de l'Éducation Nationale.

Œuvresles plus lues

2890

lectures

NOUVELLE
4 min

À la dame qui demande des histoires gaies

En lisant votre lettre, madame, j'ai eu comme un remords. Je m'en suis voulu de Ia couleur un peu trop demi-deuil de mes historiettes, et je ... [+]

364

lectures

NOUVELLE
7 min

Du temps que je gardais les bêtes sur le Luberon, je restais des semaines entières sans voir âme qui vive, seul dans le pâturage avec mon chien Labri et mes ouailles. ... [+]

325

lectures

NOUVELLE
8 min

À M. Pierre Gringoire, poète lyrique à Paris

Tu seras bien toujours le même, mon pauvre Gringoire !
Comment ! on t'offre une place de chroniqueur dans un bon... [+]

à(re)découvrir

Son courant
Le naturalisme

Ayant pour but d'expérimenter l'homme. Où l'on apprend que vous êtes déterminés.

EN SAVOIR +

Son époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa culture
Littérature Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +