Science-Fiction

Utopiques ou dystopiques, les micro-nouvelles de science-fiction - ou SF pour les intimes - mêlent ordre et chaos, futur et passé, galaxie, trou noir et planètes (in)habitées.
Décollage immédiat !
592 lectures19 voix
Hannah

Un mariage heureux

Par Hannah, il y a

Hannah entre dans le bâtiment sur lequel est affiché en grosses lettres « LA BOUCLE TEMPORELLE ». Briac et Bella les deux individus bizarres qu’elle avait vus sur le prospectus l’accueillent chaleureusement. Les dents blanches de Bella affichent un sourire radieux et le gel ... [+]

En compet'
Grand Prix Eté 2017
694 lectures93 voix
Clément Paquis

La planète bleue

Par Clément Paquis, il y a

Je ne crois pas au changement climatique. Nos politiques sont tellement pressés de nous vendre leurs taxes sur l'environnement qu'ils inventeraient n'importe quoi pour faire cracher les pigeons que nous sommes. Je veux dire, ok le temps se réchauffe depuis quelques années, voire quelques ... [+]

En compet'
Grand Prix Eté 2017
421 lectures33 voix
Roch sans e

Sous le manteau

Par Roch sans e, il y a

Comme chaque matin, j’enfile mon manteau gris, gris parce que c’est la semaine du gris après la semaine du noir avant la semaine du blanc, semaine du bonheur.

— Mon Mari... Tu allais oublier le livre ! Tu pourrais avoir des ennuis.
— Oui ma Femme. (C’est comme ça ... [+]

En compet'
Grand Prix Eté 2017
483 lectures68 voix
 Science-Fiction    3 min

« Je sais que le cosmos n’a pas d’odeur. »
Ito Naga

Le bruit assourdissant que fit le Transport de troupes partant en chasse réveilla l’empereur en sursaut. L’horloge au cryoton fichée dans le mur en face de sa couche indiquait 3h12, temps universel d’Éra. ... [+]

En compet'
Grand Prix Eté 2017
426 lectures49 voix
Ted

L’âge de raison

Par Ted, il y a

Albert a entendu cette phrase durant son sommeil : « Ta maladie s’appelle vieillesse et le fait que tes semblables en meurent encore me désespère. »
Les histoires d’extraterrestres d’Albert Epstein tiendraient la dragée haute à Socrate, Montaigne, Engels ou Sartre ... [+]

En compet'
Grand Prix Eté 2017
599 lectures31 voix

L’impact des gouttes sur le métal jouait la sarabande, comme les pieds de diablesses battant le sol, dans une ronde infernale.
« Trouver un abri, vite. »
L'essuie-glace dégageait à grand peine la vitre. Pire, il beurrait la surface encore lisse. Bientôt il ne verrait ... [+]

En compet'
Grand Prix Eté 2017
214 lectures19 voix
 Science-Fiction    2 min
Emma Bova

E finita la comedia

Par Emma Bova, il y a

E finita la comedia
on a marché sur la terre...


Il est là, collé sur le mur comme un vieux chewing gum, à grésiller doucement dans le grand silence de sable.
Solitude.

C’est sa première mission, à 11001001111 (Bip bip pour les intimes).
Sur les rayons ... [+]

En compet'
Grand Prix Eté 2017
960 lectures54 voix
MadeleineK

Oreille interne

Par MadeleineK, il y a

La moustache au ras du sol, presque allongé, Gérard scrutait les lames de son parquet. Tous ses sens en éveil, aux aguets, il cherchait. Son regard détaillant chaque fibre, chaque tâche, chaque rainure du parquet. De ses dix doigts attentifs, il interrogeait chaque aspérité du vernis, ... [+]

En compet'
Grand Prix Eté 2017
414 lectures17 voix
 Science-Fiction    1 min
Aparecido

La dernière tribu

Par Aparecido, il y a

La Bombe aura tout supprimé – même les films d’épouvante. De la Terre il ne restera que le sable, et des peuples qu’une tribu – genoux fragiles, torses fluets.

Réfugiée dans un entonnoir, la tribu pourrait tout recommencer, mais non, elle honnit les anciens paysages : ... [+]

En compet'
Grand Prix Eté 2017
911 lectures31 voix
Polo03

Tourisme

Par Polo03, il y a

Le bus traversait lentement les rues dévastées bordées d’immeubles presque en ruine, aux fenêtres béantes et aux portes arrachées. Ce qui avait jadis été une petite ville prospère n’était plus que dévastation, un endroit lunaire peuplé par des êtres fantomatiques et ... [+]

En compet'
Grand Prix Eté 2017
1058 lectures53 voix
Polo03

Les billets rouges

Par Polo03, il y a

Fred et Emma se dépêchaient. Pour rien au monde ils n’auraient voulu rater la prochaine séance d’exécution en plein air au grand Stadium National. Cent mille personnes en délire venues pour voir mourir les condamnés à mort du mois. Des écrans géants tout autour du stade permettaient... [+]

En compet'
Grand Prix Eté 2017
569 lectures82 voix
 Science-Fiction    2 min
MissFree

Eux et nous

Par MissFree, il y a

« Tu travailleras jusqu'à ce que mort s'ensuive. » Cette devise défile au-dessus de nos têtes, affichée sur des écrans LED, à la luminosité agressive, brandis par des drones dont l'unique dessein est de nous scander les ordres de leurs voix synthétiques.

Nous, ... [+]

En compet'
Grand Prix Eté 2017