Nouvelles

C'est l'enfant rebelle de la littérature française, dont la cousine anglo-saxonne, la short story, a obtenu le Nobel de littérature 2013. On retrouve ici aussi les contes philosophiques, fantastiques...
Moins de 30 000 signes.
193 lectures90 voix

Les yeux rivés sur son écran, Ludovic saisit machinalement son café de la main gauche. Derrière lui, la poubelle est remplie de gobelets vides. Pour rester concentré, il a besoin de sa dose de caféine. Autour de lui, disposés en arc de cercles, une bonne dizaine d’ordinateurs, et autant... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
269 lectures104 voix
Alone

Guerre de boue

Par Alone, il y a

La pluie tombait en gouttes légères sur la tôle grise. Lent décompte du temps brisé.
Il inspira. L’air entra dans ses poumons avec un bruit de papier froissé, en déposant dans sa bouche une odeur de feuilles mouillées.
— Fid ? appela une voix inquiète.
Il grogna. La... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
235 lectures112 voix

Pressé, il était pressé. Toujours pressé. De sa marche rapide, il évitait les passants qui s'attardaient sur les trottoirs. Il les haïssait. N'avaient-ils pas mieux à faire que se prélasser inutilement dans les rues ? À gêner les gens comme lui qui avaient une vie active ? ... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
230 lectures215 voix
Gail

Joyeux anniversaire

Par Gail, il y a

Elle se trouve à un mètre du portail, à peine. La pluie tombe en fines gouttes. Elle a resserré la ceinture de son imperméable clair autour de sa taille. Sa vieille sacoche en cuir havane pèse lourd au bout de son bras. Ses escarpins vernis s’enfoncent dans la boue.

Il ne lui ... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
219 lectures188 voix

« Je me souviens... » écrivait Perec.

Au 3 de la rue Emile Zola, il y avait l’Auberge « Aux 4 vents ». Son enseigne affichait simplement Auberge, et si on lui avait adjoint cette précision éolienne, c’est parce que la patronne était bien obligée ... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
365 lectures88 voix
Bernard Baudour

Genèse

Par Bernard Baudour, il y a

Devant la profondeur du néant, seul être vivant dans son vaisseau et sans doute dans l’immensité de l’univers, Édouard dégustait du bout des lèvres le café que sa partenaire venait de lui servir. Son esprit marchait comme un funambule sur les fils argentés que tissaient les étoiles.... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
192 lectures67 voix

Le ciel est noir déjà de nuages et de nuit. Très loin, à l’horizon, la lumière d’un phare s’accorde à la couleur qui envahit le premier plan : un rouge, un rouge splendide crève l’écran des rêves, le rouge métallisé d’un camion semi-remorque. Il avance vers nous, le ... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
179 lectures160 voix
 Nature    Instant de vie    6 min
Gérard Aigle

Un roi pêcheur

Par Gérard Aigle, il y a

À Frédérique, pour ses douleurs et ses angoisses

Et il vit par l'eve avalant
une nef qui d'amont venoit
[...] Et cil qui devant fu peschoit
[...] Perceval le Gallois
Chrétien de Troyes

À 6 h du matin, mes frères partaient pour le lycée, mon père avait ... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
342 lectures231 voix

La Marquise sortit à cinq heures moins cinq de sa réserve : elle n'y tenait plus.
Elle dodelina avec grâce sa silhouette rebondie sous les fragrances subtiles du néroli et de l'opopanax, et, dans l'odorante tranquillité de la vêprée venue, pissa, debout au-dessus d'un massif de ... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
150 lectures62 voix
Pié

Conte des enfants de la nuit

Par Pié, il y a

Chouch, chouch, chouch va douzig
Va c’harantezig
Poent en em rein da gousket,
Betek ma vi dihunet

Rêve, rêve, rêve ma douce
Mon petit amour
Il est temps d’aller dormir
Jusqu’à ce que tu sois réveillée


Une belette au pelage fauve se ... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
324 lectures121 voix
Balta

Crocodile

Par Balta, il y a

Toulouse, un après-midi de Septembre.
Matisse Coubertin se glisse de justesse entre les portes du métro. Son entrée a attiré l’attention des passagers de la rame qui l’observent avec curiosité ; il n’aime pas ça. La température frôle les trente degrés dans le métro et ... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
87 lectures45 voix
 Nature    Famille    5 min
Jude

Les saints de glace

Par Jude, il y a

Le ciel était d’un gris sombre, l’herbe d’un vert très foncé, éclaboussé çà et là d’une touffe de pissenlits. Ils firent le tour du chalet, scrutant les murs à la recherche de possibles fissures ou défauts rédhibitoires. Ils se disaient, « si ça nous plaît sous cette ... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017