Personnification

Une chaise qui s'ennuie et déménage,
Un chat bienveillant qui dispense ses conseils,
Un tilleul en colère qui déplace le ciel…
Des histoires qui animent et des nouvelles qui éveillent,
La personnification donne vie aux êtres de silence !
206 lectures39 voix

J’étais en train de crever. À demi pâmé, je me vidais de mon sang au fond d’une caisse sombre puant la mort. Quel idiot ! Croire que j’aurais pu m’en tirer. Ma plus grande erreur avait été de m’éloigner du groupe, de faire cavalier seul, par cupidité. Ou plutôt par ... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
150 lectures142 voix

Je m’appelle Louppy et je suis un chat. Je vais sur mes dix ans... mais je ne les fais pas ! On dit même de moi que je suis de plus en plus beau. Avec l'âge, ma fourrure s’est étoffée, et l’hiver, je vous dis pas, j’ai une crinière de lion !
Il y a un peu plus de trois... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
333 lectures26 voix

– [ 1 ] –

Dès l’aube, elle avait parcouru les rues de Prague, le pont Charles, le quartier Josefov, contemplé l’horloge astronomique aux roues majestueuses, défiant le temps. Elle avait visité la ville sans la nuée bourdonnante des touristes, satisfaite d’avoir pu admirer... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2017
210 lectures21 voix
 Personnification    4 min
Sylvie Tiffeneau

Le divan

Par Sylvie Tiffeneau, il y a

Nous étions une cinquantaine rassemblés dans la salle d'exposition de ce grand magasin d'ameublement. Canapés, méridiennes, chauffeuses et enfin divans, dont j'étais sans conteste le plus beau modèle. Lignes sobres, épurées. Classique, avec une pointe d'avant-gardisme. J'avais pleinement ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2017
394 lectures30 voix
 Personnification    4 min
Webinarts

Hors service

Par Webinarts, il y a

On m'a installée au bout du grand hall, pile en face des majestueuses portes d'entrée du palace. Je ne peux en détacher mes yeux, comme elles s'ouvrent frénétiquement pour laisser apparaître à chaque seconde de nouvelles silhouettes élégantes et souriantes. Aussitôt qu'elles ont passé... [+]

Qualifié
Grand Prix Printemps 2017
1073 lectures129 voix
Virgiss

La petite commode

Par Virgiss, il y a

Dans l’arrière boutique d’un brocanteur, quelques meubles anciens s’empoussiéraient, attendant de trouver preneur. Parmi eux se trouvaient une table ronde aux pieds dorés, un gracieux fauteuil Voltaire, un vieux buffet en chêne, une coquette lampe Art déco, et une petite commode à ... [+]

Finaliste
Grand Prix Printemps 2017
701 lectures55 voix
Nicole Atlan

Le parapluie

Par Nicole Atlan, il y a

Stéphanie

Salut ! Je m’appelle Pépin... Ou plutôt, les autres m’appellent Pépin, enfin... ceux qui parlent, car moi, je suis muet et je ne m’appelle pas du tout.
Je ne parle pas, non, mais je pense, et je dois avouer, sans fausse modestie que j’ai un peu ... [+]

Finaliste
Grand Prix Hiver 2017
208 lectures24 voix
Korydwenn

Vieille bâtisse

Par Korydwenn, il y a

J'en ai vu défiler des familles depuis que je suis ici. Des grandes, des petites, des recomposées, d'autres qui se sont décomposées. J'ai assisté à de grandes joies et à de grandes peines. C'est ainsi, c'est mon métier.

La première famille à venir vivre ici était composée ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2016
114 lectures15 voix
Jln

Les amoureux des bords de Seine

Par Jln, il y a

Un matin d’automne, la douce caresse du soleil réveille la Tour Eiffel. Les poutrelles d’acier luisent sous la rosée. Engourdis par la fraîcheur de la nuit, les bras métalliques s’étirent puis font craquer leurs articulations.
La Tour Eiffel s’ébroue ; elle disperse les ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2016
316 lectures40 voix
Vivian Roof

Zoolove

Par Vivian Roof, il y a

Calypso-Joe s'appuya sur le manche de son balai usé et expira lentement face au travail qui l'attendait. Las, las, las ! Que la vie au zoo d'Escondido, est fatigante, pesante, accablante ! Et Seigneur Dieu, que la terre y est basse. Principalement quand elle est jonchée de papiers ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2016
335 lectures63 voix
Anthony Degois

La Peste et le Choléra

Par Anthony Degois, il y a

La pomme de la discorde, qui en avait bien plus à son arc que son nom ne le laissait croire, s’évertuait à trouver des victimes nouvelles qui pourraient témoigner de sa capacité à empoisonner les relations humaines.
Cette fois, elle voulait faire dans l’originalité, et c’est ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2016
605 lectures48 voix

Ma première vie : Le vieux peintre.

Je suis née à Graulhet dans le Tarn, dans l'atelier de L’Artisan Pastellier. Je suis une grande boîte plate en carton recyclé beige. Mon ventre de mousse va s'emplir de quarante bébés fragiles et tendres. Ce sont des pastels secs, de ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2016