Philippe Clavel

Philippe Clavel

Ingénieur de formation puis de profession, jai décidé de passer une part de ma retraite dans l'imaginaire ; alors je photographie, j'écoute de la musique, je lis et j'essaye modestement de d'animer les mots pour en faire des émotions et des rêves à partager.
Pour découvrir mes écrits publiés par ailleurs :
http://www.bordulot.fr/detail-la-salamandre-argentee-244.html


œuvre
a la une
TRÈS TRÈS COURTS
   Instant de vie    2 min   282 lectures   73 votes

Ce qui suit est un récit de voyage. Ce voyage est imaginaire et pourtant je l’ai réellement accompli. C’est un voyage dans le futur et pourtant, déjà il a eu lieu.
Nous sommes en ... [+]

En compet'
Grand Prix Eté 2017
TRÈS TRÈS COURTS
465 lectures167 votes

L’impact des gouttes sur le métal froid d’une poubelle abandonnée lui rappelait la toccata qui accompagnait la fuite de Michel Poiccard, alias Belmondo, poursuivi par la police dans A Bout ... [+]

Qualifié
Court et Noir 2017
POÈMES
165 lectures148 votes

En colimaçon
l’escalier de notre amour
élève mon âme
en téléportant ton ... [+]

Qualifié
Prix Saint-Valentin 2017
TRÈS TRÈS COURTS
771 lectures206 votes

Les temps étaient devenus durs pour la profession de pharmacien. Entre la concurrence des grandes surfaces, l’invasion des médicaments génériques et les tentatives réitérées de mainmise ... [+]

Finaliste
Grand Prix Printemps 2017
TRÈS TRÈS COURTS
152 lectures45 votes

Vers la fin de sa vie, Claude Monet qui avait épuisé les thèmes des peupliers, des meules, des cathédrales de Rouen et des parlements de Londres décida de se lancer dans les marines. Nous le ... [+]

POÈMES
1461 lectures98 votes

Passent les cigognes
parmi les choux et les roses
tombent les noisettes

Finaliste
Prix Haikus Automne 2016

504 abonnés

PhilshycatSylvie LoyHarukoSanAlain AdamFrancis Etienne Sicard LundquistHuppefasciéeJHCCharlotte TalonJPMDujeCristelDFred PanassacDidier PoussinB86DioriteBengourionAdonisZouzouAnablueLaetitia ÉcrivaineMoonathFrancesca FaNicckkiVerseau Voir +
pour laisser un message à Philippe Clavel