LUC MICHEL

LUC MICHEL

Catalogue de mes textes au 10/01/2017


œuvre
a la une
NOUVELLES
   9 min   30 lectures   1 vote

Mes chers compatriotes, voyez-vous en ces temps graves et incohérents, je n'ai d'autre issue que de me jeter sur une feuille et du papier, je suis dans un tel état d'hébétude que je ne trouve pour... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
13 lectures1 vote

Je ne suis pas un fanatique, ni un extrémiste, je ne vote pas pour la blonde ;le décor est planté, j'espère que l'on me croit.
Et malgré cela j'aimerais comprendre certaines ... [+]

NOUVELLES
16 lectures1 vote

- J'imagine, Johnson Bridge, que vous avez eu tout le loisir, depuis hier matin, de prendre conscience de votre erreur ?
On avait sonné, Johnson avait ouvert, ils étaient entrés, les ... [+]

NOUVELLES
5 lectures

Pékin. 23 juin. 19 h 28. Tai ming est un vieillard. Il vit seul. Sa vie a été plus ou moins misérable. La chine est un pays sous développé. Au XXI ème siècle elle faisait figure de puissance ... [+]

NOUVELLES
10 lectures1 vote

23 juin 2430, à Paris. Il est 13h 28. Simon se lève. Ils doivent être partis, songe t il. C'est la première chose à laquelle il pense, presque malgré lui,ce matin là. Elle ... [+]

NOUVELLES
1 lecture

- Miles, ce que tu as exactement, nous ne le savons pas.

Steve se tenait face à la vitre, il regardait le paysage, les collines verdoyantes qui s'enfonçaient doucement dans la mer, les ... [+]

NOUVELLES
2 lectures

L'Autre temps






Miles regardait maintenant la terre monter vers lui. Sa mission allait s'achever après deux années à tourner dans ... [+]

NOUVELLES
2 lectures

Le rêve d'après




Allonge-toi, là dans l'herbe, regarde-moi, sois gentille et tendre s'il te plaît. Oui, comme ça, oui comme ça...."

... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
5 lectures

- Nous avons eu un certain mal à vous sortir de là Paul Makevitch, vous étiez fort abimé.

L'homme était allongé dans un lit d'une blancheur éclatante. Il se redressa sur un coude, ... [+]

4 abonnés

MapieElisabeth MarchandRamonoPhilip Jausy Voir +
pour laisser un message à LUC MICHEL